Château de la Loire : BRÉZÉ

Château de la Loire : BRÉZÉ

Enserré dans l’écrin de ses douves sèches (les plus profondes d’Europe 18 mètres sur 13 mètres de large) ce somptueux château construit avec le tuffeau extrait des douves, est un joyau architectural, cité dès l’an 1060. Transformé aux 16ème, puis 19ème siècles, il est aujourd’hui la résidence des descendants de ses anciens Seigneurs : Les Brézé, dont Louis qui épousera la très belle Diane de Saint Vallier, plus connue sous le nom de Diane de Poitiers. Les Dreux-Brézé prolongeront la partie renaissance du château, et entreprendront sous la houlette de l’architecte angevin René Hodé (élève de Violet le Duc), la transformation du château pour lui donner ce type néo-gothique qu’il conserve toujours. Les Colbert : Par son Mariage en 1959, avec le Comte Bernard de Colbert, Charlotte de Dreux-Brézé, transmet le domaine à cette non moins illustre famille, qui y réside toujours.

Château de la Loire : ABBAYE DE FONTEVRAUD

Ultime demeure des Plantagenêt, l’Abbaye de Fontevraud est l’un des plus importants ensembles monastiques subsistant en France. On peut aujourd’hui admirer les remarquables gisants de Henri II comte d’Anjou et roi d’Angleterre, d’Aliénor d’Aquitaine, son épouse, de Richard coeur de Lion leur fils et leur bru Isabelle d’Angoulême. C’est aussi le refuge des filles royales qui se retirent du monde : 36 abbesses dont la moitié de sang royal s’y succèdent de 1115 à 1789. Avec la large nef aux chapiteaux délicatement sculptés, l’église Abbatiale du XIIème siècle démontre les liens qui ont unis les possessions aquitaines et angevines à l’empire Plantagenêt. Le transept et le choeur suivent le modèle des abbayes bénédictines où l’abondance de la lumière et des lignes verticales symbolisent magnifiquement l’élan vers Dieu. Seule cuisine romane parvenue jusqu’à nous, la cuisine de Fontevraud est aussi célèbre pour sa toiture de pierre taillée en ardoise.

Château de la Loire : MONTSOREAU

Au confluent de la Loire et de la Vienne, le château de Montsoreau est l’unique château ligérien construit « les pieds » dans l’eau. Site exceptionnel par cette architecture entre deux mondes, le Moyen-âge et les temps modernes ; mi forteresse, mi-château d’agréments. Durant les guerres de religion, Montsoreau est un fief « papiste » face à Saumur la protestante. Le fils de Philippe de Chambes, massacre les Protestants locaux. Son frère, Charles de Chambes, époux de Françoise de Maridor (La Diane d’Alexandre Dumas) fait assassiner Bussy d’Amboise, lors d’un guet-apens. C’est le thème du roman d’Alexandre Dumas : La Dame de Montsoreau.

Château de la Loire : TERNAY

La visite de ce château des XIIe, XVe et XVIIe siècles est un moment inoubliable pour ses visiteurs, car la famille d’Aviau de Ternay lève le voile sur quatre siècles d’histoire familiale. Le château est reconstruit à partir de 1439 (donjon de 1439, chapelle de 1444) par Bertrand de Beauveau, conseiller du roi René d’ Anjou.Puis, la demeure est agrandie aux 17e (aile occidentale et pigeonnier-porche) et 18e siècles.
Au début du 19e siècle, le château devient la propriété des d’Aviau de Ternay. D’importants travaux de restauration sont réalisés entre 1861 et 1884 sous la conduite de l’architecte Ojam : les écuries construites de 1861 à 1867, puis l’aménagement des salons et la reprise des maçonneries, la destruction du pigeonnier, des communs, le comblement des fossés…
Le plan du château repose sur un quadrilatère irrégulier, flanqué d’une tour ronde à mâchicoulis et d’un donjon pentagonal. La chapelle gothique ornée d’un décor sculpté est exceptionnelle.

infos@cheval-et-chateaux.com